My First Birthday 06/12/17-06/12/18

Le 06 décembre 2018,

Toi Sarah d’hier et moi Sarah d’aujourd’hui, nous avons vécu et accompli en une année nos projets. Alors, j’écris cette lettre moi Sarah d’aujourd’hui pour toi Sarah de demain. Il est important que tu te souviennes pour garder courage et espoir en toutes circonstances.

Tu continues à grandir, à te métamorphoser comme une chrysalide en devenir. Alors, Sarah, je t’écris cette lettre pour que tu n’oublies pas tout ce que tu as réussi à accomplir en une année, car la tâche était à la fois rude et exceptionnelle et elle continue de s’accroître. De tes petites victoires sortira un grand dessein.

Un petit récapitulatif est nécessaire.

Tu as mis plusieurs années à réfléchir à l’éventualité de créer un blog. Un blog : pour qui ? Pour quoi ? De quel genre ? Sera-t-il lu et visité ? Et par qui et pourquoi ? Comment définir ton état d’esprit dans un blog ? Comment dire qui tu es en toute simplicité avec toute ma complexité ? Et dans quel but ?

« Je ne voulais pas créer un blog pour créer un blog. »

L’idée a été assez longue à prendre forme, car tu as plusieurs facettes aussi importantes les unes que les autres. Il te fallait créer un blog regroupant les aspects complémentaires de ta personnalité. Tu es féminine ? Certes, mais pas que. Tu es poète ? Certes, mais pas que. Tu aimes ta famille, tes amis, tes animaux, les gens, la photographie, l’écriture, le théâtre, la communication, la littérature, la danse, le cinéma, les voyages, le rire, la mer, la campagne, la montagne… Tu es ce tout qui te caractérise.

L’année 2017 a été l’année des annonces. Tu as annoncé que tu souhaitais passer un DAEU pour reprendre tes études et dans la foulée, créer un blog. Trois mots : CRÉER UN BLOG. C’est tellement vague. Créer un blog, c’est devenu tellement commun. Alors que tu n’es pas commune. Quoi ça te choque ? Mais j’assume ! Tu n’es pas commune ! Il t’en a fallu du courage pour reprendre tes études 20 ans plus tard, il t’en a fallu de l’audace pour poser en lingerie fine et étaler ces photos aux yeux de tous. Alors, oui tu n’es pas commune, tu es même complexe : femme et mère, étudiante et trentenaire, exposée et conventionnelle, disjonctée et réfléchie… Je peux continuer longtemps comme ça. Plus jeune, tu vivais mal tes multiples facettes. Aujourd’hui, tu le revendiques et tu en as fait ta force. Ton courage, tu le puises dans cette richesse qui t’est propre.

En juin 2017, tu passes les tests DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires) dans plusieurs universités, tous concluants. Cela t’a permis de choisir La Sorbonne Nouvelle Paris 3, pour passer ton DAEU et quasiment au même moment, tu as commencé à prendre des décisions pour mettre en place ton blog. Tu passes l’été à faire appel à tes contacts comme par exemple ton photographe qui viendra spécialement de Grenoble pour faire avec toi ta première séance photo pour le blog, à faire appel à ta soeur  pour la mise en place graphique et la création sur WordPress. Tu as passé des heures interminables à chercher le bon thème, celui qui te ressemble le plus, à créer toi-même ton logo. Ton blog avait entièrement pris forme dans ton esprit. Tu savais exactement ce que tu voulais. Tu as passé des longues heures de mise en place avec ta soeur, en réunion dans des coworking à bosser. Tu pensais pouvoir le mettre en ligne en septembre 2017, sauf que tu es assez perfectionniste et exigence envers toi-même, donc tu te devais de l’améliorer encore. Tu l’as arrangé avec ta soeur et l’as retravaillé jusqu’en décembre 2017. Il faut dire qu’en parallèle, tu avais démarré tes études en septembre 2017 et cela te prenait beaucoup de temps, ce qui a retardé légèrement l’aboutissement de ton blog.

Jour J/ THE BIG DAY

Le jour de la mise en ligne officielle de ton blog est le lendemain du décès de Johnny Halliday, RIP my love. Johnny fait partie des artistes que tu adores et tu trouvais de bon augure ta naissance informatique au moment où un dieu rejoignait les siens au firmament. Bisous mon Johnny.

 

3,2,1 OPEN OF THE WORLD

Ta naissance en tant que blogueuse n’est pas passée inaperçue. Cela s’est su assez rapidement à l’Université. Des personnes sont venues te trouver et te féliciter, te parler de qualité, de ligne éditoriale… Certains se sont même abonnés à ton blog, d’autres abordent avec toi leur perception sur l’originalité de tes poèmes. Ton blog avait déjà des lecteurs réguliers. À travers le regard des autres, tu te redécouvrais en même temps. C’était bien toi qui l’avais créé, c’est bien toi qui l’avais pensé et c’est bien toi qui es allongée sur ton canapé ou dans ton lit en train de taper sur ton clavier cette suite de mots qui prennent le sens que tu souhaites leur donner. Celui qui te caractérise.

The best moment

Sarah garde en mémoire ces moments dingues. Tes articles sont régulièrement lus et commentés. Là, je te donne en référence certains d’entre eux :

En parallèle,

tu as obtenu ton diplôme avec 15 de moyenne de générale et maintenant, tu es en Lettres Edition Médias Audiovisuel, à la Faculté de Lettres à La Sorbonne Paris 4. Alors, c’est dur, très dur même, c’est certain. Les étudiants sont jeunes ce qui crée un décalage dans les relations. Leur mémoire est fraîche, tandis que la tienne doit à la fois ingurgiter la nouvelle information et faire une remise à niveau. Tu t’aperçois que les études ce n’est pas une question d’intelligence. C’est avant tout un état d’esprit, un concept. Cela demande une assiduité quasi-irréprochable, autant de temps de travail à la maison qu’à la fac, donc de l’organisation et de la ténacité avec un moral d’acier. Avoir foi en toi et en tes capacités. Comme un sportif, tu t’entraînes avant la compétition – en l’occurrence dans ton cas, il s’agit de tes partiels – avant tu as cette phase de préparation tellement prenante : ne pas abandonner, ne pas s’isoler, ne pas douter, ne pas remettre à plus tard, économiser ses forces en se concentrant sur la méthodologie… C’est très français la méthodologie.

« LA MÉTHODOLOGIE, la clé de la réussite. »

WRITING AGAIN ? YES OF COURSE !

Alors, cela fait maintenant près de 4 mois que tu n’as rien publié sur ton blog. Depuis ton entrée en licence de Lettres, tu n’as pas réussi à trouver un moment pour écrire. Une connaissance t’a téléphoné, voici quelques jours maintenant et t’a demandé si tu avais abandonné ton blog. Quelle tristesse pour toi, pour moi, pour nous ! NON, bien sûr que non, tu n’as pas abandonné ton blog. Il t’a permis de te trouver, de trouver ta voie, alors l’abandonner, cela ne fait pas partie de tes projets. Bien au contraire, il va grandir avec nous.

« Je t’en fais la promesse. »

Happy Birthday to you my blog.

Merci à vous de me lire. Merci de me suivre. Merci de continuer à le faire, c’est le plus important ! Et cette lettre écrite pour moi-même par moi-même, je la publie, car je vous offre cette tranche de vie qui vous appartient aussi. Mon blog a vu le jour pour offrir, tel est mon cadeau.

Cet article vous a plu ?  Partagez-le et cliquez sur « J’aime! » 

Pour être informé des nouveautés de mon blog, abonnez-vous.

Vous voulez en savoir plus ? Direction : Instagram, Snapchat et Facebook.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :